Comment choisir une combinaison de triathlon ?

Combinaison de base ou avancée ?

Le choix dépend tout d’abord du type d’utilisation que vous avez en tête : si vous prévoyez de l’utiliser principalement pour la natation hors saison et que vous n’avez pas d’ambitions particulières en matière de compétition, choisissez un modèle basique, robuste et avec un ajustement confortable. Pour les compétitions de triathlon – vitesse ou olympique – optez pour une combinaison de milieu de gamme, avec un ajustement plus sec, fabriquée en néoprène souple. Si vous avez décidé de vous attaquer à un Ironman ou à une course de fond, ne lésinez pas sur la combinaison et optez pour un modèle haut de gamme en néoprène de grande qualité : vous en aurez besoin pour économiser chaque once d’énergie !

Sans manches ou à manches longues ?

C’est peut-être la question que l’on nous pose le plus souvent.
Une fois encore, cela dépend de l’usage et des caractéristiques personnelles. En général, les combinaisons à manches longues sont préférées parce qu’elles offrent plus d’avantages, car elles protègent les muscles des bras du froid, permettent un ajustement légèrement plus confortable que les modèles sans manches et peuvent contribuer à rendre la natation plus efficace. La combinaison à manches longues est le choix presque obligatoire pour ceux qui abordent la natation après la course à pied et le cyclisme.

Les caractéristiques de base :

la combinaison de triathlon est très différente d’une combinaison de plongée ou d’apnée, qui, si elle était utilisée pour la natation, serait inconfortable et provoquerait des abrasions. Par rapport à d’autres types de combinaisons, elle est fabriquée en néoprène plus fin et plus souple, possède des fermetures éclair plus longues et des joints plus souples pour faciliter l’enfilage et l’enlèvement, a une surface extérieure extrêmement lisse pour réduire la friction de l’eau et offre une plus grande flottabilité pour réduire la fatigue et augmenter la vitesse.
Une bonne combinaison de triathlon est fabriquée avec des épaisseurs différenciées : 4-5 mm. sur la poitrine et les cuisses pour assurer la flottabilité, 2-3 mm. sur les jambes pour donner la bonne flottabilité, 1-2 mm. sur les bras et les épaules pour faciliter la course.

Ce qui différencie les différents modèles :

la différence substantielle entre un modèle de base et un modèle avancé réside dans la qualité du néoprène utilisé pour sa fabrication : plus le néoprène est souple et élastique pour une même épaisseur, plus la combinaison sera confortable (et plus chère !). Même lorsque le même type de néoprène est utilisé, les combinaisons peuvent différer par la forme et le positionnement des panneaux, et chaque fabricant a sa propre recette pour essayer de fabriquer des combinaisons à la fois aussi performantes et confortables que possible.

Comme toujours, il est impossible de dire quelle combinaison est la meilleure. Il vaut mieux se demander ce qui est le mieux adapté à votre morphologie, à vos besoins et, bien sûr, à votre budget.

Profitez des soldes sur Alltricks.fr !

pub

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *