6 accessoires indispensables pour les nageurs !

L’utilisation de certains accessoires de natation permet d’augmenter les performances et les résultats sur le plan physique.

En voici quelques-uns et les exercices pour les utiliser.

En natation, pour que l’entraînement soit plus efficace, il faut améliorer sa technique. A cet effet, vous pouvez utiliser des accessoires de natation pour améliorer vos performances .

Grâce aux accessoires de natation , l’entraînement sera plus confortable et efficace !

1 – La planche :

C’est un accessoire fondamental pour améliorer vos résultats, notamment en vue d’une course. Lors de l’utilisation de la planche, l’attention et l’effort sont concentrés sur le bas du corps, en particulier les jambes et les pieds.

Généralement, les poignées sont en mousse ou en liège. Le nageur saisit le bord supérieur de la planche à deux mains et nage en bougeant uniquement les jambes : de cette façon, les jambes font tout le travail.

2 – Les plaquettes :

Ils servent à renforcer les bras, leur faisant gagner en résistance. L’utilisation de plaquettes rend l’entraînement plus intense et productif : en effet, puisque ces accessoires exercent une résistance, une plus grande force musculaire et un bon équilibre seront nécessaires pour nager. Cela aide à tonifier les muscles et augmente la vitesse du nageur.

Les pagaies ressemblent à un gant et à une raquette de ping-pong réunis. Ils disposent d’une surface plane qui couvre la paume de votre main et d’un loquet pour qu’ils ne se perdent pas dans l’eau.

3 – Le tuba :

C’est un accessoire qui n’a été intégré que récemment dans l’entraînement de natation , mais ceux qui l’utilisent soulignent son utilité et ses bienfaits à l’entraînement .

Le tuba pour la natation est différent du tuba traditionnel. La principale différence réside dans les canaux d’entrée et de sortie d’air : les canaux latéraux par lesquels l’air entre sont indépendants de la sortie de l’air expiré .

Avec ce type d’accessoires de natation, vous aurez toujours de l’air frais disponible dans l’environnement ; de plus, le tube d’admission ne se remplit pas du dioxyde de carbone émis à l’expiration.

Avec l’utilisation du tuba vous n’aurez pas à porter une attention particulière à votre respiration et vous pourrez vous concentrer entièrement sur les mouvements de votre corps . De cette façon, vous n’aurez pas à penser constamment aux mouvements de tête nécessaires pour reprendre votre souffle. Vous pourrez respirer en toute tranquillité et vous concentrer sur les mouvements de vos bras et de vos pieds.

Le tuba peut être utilisé par des nageurs débutants ou confirmés pour des séries à haute intensité . Il est clair que le type de formation sera différent dans les deux cas.

4 – Le pull – buoy :

Le pull – buoy est un accessoire largement utilisé pour améliorer la technique de nage ; en particulier, il est utile pour renforcer les jambes et les bras .

Il s’agit d’un flotteur en forme de huit , généralement en polyuréthane. Les nageurs le placent entre les genoux pour annuler la poussée propulsive des jambes.

Avec le pull – buoy, les jambes flottent : ainsi, le nageur peut se concentrer sur les bras et le tronc, sans avoir à bouger les jambes pour éviter qu’elles ne s’enfoncent dans l’eau.

5 – Les palmes :

Les nageurs utilisent des palmes pour renforcer leurs jambes et augmenter la flexibilité de la cheville. Il en existe différents types : pour les débutants, les modèles longs et larges sont recommandés, ce qui améliore la propulsion, tandis que les nageurs confirmés préfèrent souvent les palmes courtes et droites.

L’entraînement avec palmes comprend les mêmes exercices que sans palmes. La différence est dans le temps mis pour faire le même nombre de longueurs : avec des palmes cela devrait prendre moins de temps.

6 – Le maillot de bain :

Les nageurs expérimentés savent à quel point il est important de choisir le bon maillot de bain : celui-ci doit offrir un maximum de confort, une aisance de mouvement dans l’eau, ainsi qu’une grande durabilité.

Les maillots de bain ne sont pas tous les mêmes : la matière avec laquelle ils sont fabriqués contribue grandement à déterminer leur confort, leur adhérence au corps, le faible niveau de frottement dans l’eau et leur durabilité. L’idée est que le nageur ne remarque pas le maillot de bain après l’avoir enfilé.

Le maillot ne doit pas être ressenti : il doit donner l’impression d’être une seconde peau et ne pas causer d’inconfort ou de friction d’aucune sorte. En même temps, il doit aider à glisser facilement le corps dans l’eau.

La matière la plus utilisée par les nageurs est le PBT (polybutylène téréphtalate) : les maillots de bain fabriqués avec cette matière sont très résistants au soleil et au chlore et répondent très bien aux exigences de confort et d’adaptabilité.

Les magasins d’articles de sport proposent des kits avec les meilleurs accessoires de natation, spécialement sélectionnés pour le type d’exercices que vous souhaitez effectuer.

Retrouvez tous les accessoires mentionnez dans l’article ici !

pub

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *